Blog

L’éco-Score s’invite à table
gestion restaurant

L’éco-Score s’invite à table

Le gouvernement vote la loi pour la lutte contre le gaspillage alimentaire et l’économie circulaire le 10 février 2020. Celle-ci prévoit d’inciter et d’encourager les consommateurs à repérer et à privilégier les aliments plus responsables et écologiques, c’est pour quoi un indice de « réparabilité » a été mis en place. Une toute nouvelle étiquette pourrait lors faire son apparition dans les prochains mois ou prochaines années.

Mise en place sur les plats des restaurants elle aurait pour objectif d’informer les consommateurs de l’impact environnement des différents produits qu’ils consomment.

Il s’agit de l’Eco-Score, une note environnementale qui viendra en complément du nutri-score. Déjà utilisé sur des nombreux produits en magasin et qui informe sur les valeurs nutritionnelles d’un produit.

L’objectif de l’Eco-score est avant tout pédagogique. C’est un outil qui permet de sensibiliser sur l’impact écologique de notre alimentation. Et donc d’augmenter nos connaissances en ce qui concerne les enjeux environnementaux liés à ce secteur. 

Qu’est-ce que l’Eco-Score ?

Cet Éco-Score, donnera lieu à une note de A à E mesurant l’impact environnemental de leur production. Nous calculons le score obtenu par une feuille avec un code couleur variant du vert, pour les produits ayant un impact environnemental faible au rouge, pour les produits ayant un impact environnemental très fort.

Certaines enseignes comme FoodChéri affichent depuis le début de l’année un Eco-Score sous leurs recettes.

Pour calculer la note finale, un score sur 100 a été établie via un système de bonus et de malus. Différents critères sont donc pris en compte. Comme, la provenance des produits, recyclabilité des emballages, des labels, du pays de provenance, de la saisonnalité, ect…

La note est calculée à partir de données d’Agribalyse, et également à partir de critères complémentaires à impacts environnementaux positif ou négatif. C’est le cas pour des éléments comme les labels ou encore la saisonnalité des ingrédients par exemple.

Ainsi une recette de burger avec des produits provenant d’Espagne serait mieux noté en étant bio, et encore mieux noté s’ils viennent de France.

L’ACV

Cette méthode vient en complément de l’AVC. Il s’agit de la méthodologie d’évaluation environnementale de référence dans le monde scientifique pour évaluer les différents impacts sur l’environnement.

Nous prenons en compte toutes les étapes du cycle de vie d’un produit pour l’inventaire des flux. C’est à dire l’extraction des matières premières énergétiques et non énergétiques nécessaires. De la fabrication du produit à la distribution, en passant par l’utilisation, la collecte ou encore l’élimination vers les filières de fin de vie. Mais également toutes les phases de transport.

L’objectif de l’Eco-score

30% des émissions de gaz à effet de serre sont émises par l’alimentation au niveau mondial. 60% de la consommation en eau potable et la majorité des déchets d’emballage.

Le point de départ de cette démarche d’éco score est donc de générer une information claire et précise sur les impacts environnementaux des produits consommés

L’objectif de ce score est d’être un outil pour guider nos choix alimentaires vers un mode de consommation plus écoresponsable.

Comment mettre en place un Eco-Score ?

Deux solutions sont possibles pour les restaurateurs. D’une part, prendre connaissance de la méthodologie en open access sur https://docs.score-environnemental.com, ou d’autre part, automatiser de manière plus simple en passant par les calculateurs développés par de nombreuses plateformes.

Par ce biais, le restaurateur peut également obtenir le Nutri-Score de ses recettes ainsi qu’une note d’impact social. Celle-ci répond à une très forte demande consommateur en les aidant à choisir les aliments. Notamment ceux qui possèdent la meilleure qualité nutritionnelle en passant par une information simple, compréhensible et surtout lisible.

Le gouvernement a rendu obligatoire d’afficher le nutriscore sur les emballages des produits pré-emballés. Les consommateurs trouvent parfois très compliqués de décrypter les tableaux nutritionnels et ils se retrouvent perdus dans cet amas d’informations.

Afin de faciliter la compréhension de ces derniers, le règlement européen autorise l’apposition d’une information nutritionnelle complémentaire sur les emballages.

Koust

Koust est un logiciel de gestion dédié aux métiers CHR.
Koust permet d’optimiser la rentabilité de votre établissement.
L’idée est simple : mieux contrôler les quantités et les coûts en ayant plus de contrôle sur l’approvisionnement et la production.

Essai gratuit

Demander une démo