Métier de directeur de restaurant : mission, activité, compétence
gestion restaurant

Métier de directeur de restaurant : mission, activité, compétence

Le directeur de restaurant est la personne en charge de diriger, planifier et gérer tous les services d’un établissement hôtelier. Dans les paragraphes suivants se trouvent toutes les informations relatives à ce métier, à savoir les compétences et qualités requises pour exercer ce métier. Ces dernières sont extrêmement variées : il supervise le budget et opère la gestion des fonds ainsi que des stocks.

Essai gratuit | Application Koust

Les tâches concrètes du directeur de restaurant

Le rôle principal du directeur de restaurant consiste à manager les équipes tout en étant sur tous les fronts. Il doit être en mesure de communiquer de manière optimale avec tout le personnel ainsi qu’avec les clients et fournisseurs. Ce métier laisse très peu de place à l’improvisation.

En effet, une bonne organisation est de mise, tout comme le professionnalisme et la rigueur. Le directeur du restaurant est en charge de la surveillance et de la comptabilité. Les tâches sont diverses et peuvent changer tous les jours.

Il gère les stocks, la salle et l’accueil de la clientèle. Sa mission principale consiste à garantir la satisfaction de ces derniers. En gros, il s’agit d’un métier qui allie surveillance sur terrain et gestion administrative dans son bureau.

Fonction et salaire du directeur de restaurant

Généralement, le directeur de restaurant commence sa journée ou sa semaine en briefant rapidement ses adjoints et ses équipes, que ce soit en cuisine ou en salle. Un compte rendu sera établi à chaque fin de mois.

Le directeur de restaurant doit veiller à ce que les règles relatives à la sécurité de travail et à l’hygiène soient respectées. D’une manière générale, c’est également ce professionnel qui se charge de la gestion des commandes ainsi que des plannings des différentes équipes.

Ce poste peut être associé à celui de gérant de restaurant, de manager ou de responsable. Le salaire des cadres de l’hôtellerie et de la restauration avoisine les 4.000 euros bruts par mois, cependant tout dépend de la taille et de l’importance de l’établissement dirigé.

Les compétences et qualités nécessaires pour accéder à ce poste

Pour être embauché en tant que directeur de restaurant, il est important d’être doté de certaines qualifications. Pour commencer, la condition sine qua non est d’avoir un excellent sens de l’organisation.

En effet, la multiplicité des tâches exige une grande concentration, mais également une grande motivation. De plus, il est important que le directeur soit aussi aimable et souriant, que ferme. En effet, s’il est en contact direct avec tout le personnel, les fournisseurs comme la clientèle, il est également important qu’il sache diriger et manager ces derniers. De ce fait, tout cela nécessite beaucoup de tact et de diplomatie.

La recrue idéale fera preuve de diplomatie et de courtoisie. Il saura également faire confiance à ses collaborateurs et déléguer les tâches comme il se doit, que ce soit aux adjoints de direction ou aux autres équipes.

Les avantages et inconvénients dans ce métier

Il existe une multitude d’avantages dans le métier de directeur de restaurant. Par exemple, le fait que la diversité des missions à entreprendre le rend à la fois passionnant et enrichissant. Du fait que cette profession soit très polyvalente avec de nombreux aspects, elle ne laisse que très peu de place pour l’ennui. De plus, le contact humain est très riche et permet d’accroitre les relations professionnelles, voire amicales.

Par contre, comme dans toute profession, il existe des inconvénients. Prenons par exemple les horaires de travail de la restauration, qui ne sont pas toujours très conventionnels et qui laissent très peu de temps à se consacrer à la vie privée. En effet, le directeur de restauration est souvent amené à travailler très tôt le matin et très tard le soir. De plus, le rythme d’une journée de travail est généralement intense.

Quelles études suivre pour devenir directeur de restaurant ?

Nombreuses sont les études et formations qui permettent d’accéder à la profession de directeur de restaurant. Le CAP cuisine ou restauration par exemple, ou le BEP métiers de la restauration et de l’hôtellerie, permettent d’entrer dans ce domaine en commençant par être commis de salle.

Pour les niveaux BAC, qu’il s’agisse d’un techno hôtellerie ou d’un pro restauration, cela permet d’y faire son entrée à un métier un peu plus élevé. Il existe également des BTS hôtellerie-restauration au niveau Bac + 2 et des accès aux études de licences professionnelles au niveau Bac + 3. Généralement, l’on ne devient directeur de restaurant qu’après avoir gravi les échelons.

Il faut tout d’abord acquérir des années d’expérience en encadrement et exploitation comme en art culinaire et en management. De ce fait, il est possible de devenir directeur de restaurant lorsque l’on a suivi un cursus de formation professionnelle ou en école de commerce.

Quelles sont les évolutions possibles ?

Être directeur de restaurant est déjà une grande responsabilité. Toutefois, est-ce que cette profession ouvre encore d’autres portes ? Oui, sans hésiter pour les plus ambitieux. Il s’agit d’un poste très évolutif qui permet d’accéder aux hautes sphères de la hiérarchie d’entreprise.

Et les hautes fonctions sont encore nombreuses, s’il s’agit d’un grand groupe hôtelier. Il est tout de même important de se spécialiser dans un domaine.

En effet, il est possible d’être directeur d’exploitation, directeur commercial, responsable de gestion, directeur général, directeur financier ou superviseur de plusieurs restaurants. Il se peut également qu’il emmagasine toutes ces expériences pour trouver la force de fonder son propre restaurant.

Qui sont les principaux employeurs ?

Nombreuses sont les entreprises qui recrutent actuellement des directeurs de restaurant. Choisir cette voie peut donc mener à une multitude de débouchés extrêmement variés.

Il peut s’agir :

  • d’un simple restaurant,
  • d’une chaîne hôtelière

ou encore de collectivités telles que :

  • des hôpitaux,
  • maisons de retraite,
  • centres de vacances
  • ou encore cantines scolaires.

Il est tout à fait possible de débuter en étant un simple commis de salle et ensuite de progresser grâce à ses efforts et sa volonté. La progression dans l’organigramme de l’entreprise dépendra essentiellement de sa propre rigueur et de son dévouement.

Ainsi, si l’on prend plusieurs directeurs de restaurant et que l’on consulte leurs parcours, on pourra y discerner quelques similitudes, mais ils ne seront pas tous les mêmes.

Essai gratuit | Application Koust

Koust

Koust est un logiciel de gestion dédie aux métiers CHR.
Koust permet d’optimiser la rentabilité de votre établissement.
L’idée est simple : mieux contrôler les quantités et les coûts en ayant plus de contrôle sur l’approvisionnement et la production.

ESSAI GRATUIT